Individu Z

Dans le cadre du stage “Ethologie-Anthropologie” qui s’est déroulé au Zoo de Vincennes, j’ai eu l’occasion, durant 1H30, d’observer l’enclos des babouins, et notamment un individu, spécifiquement, durant 10 minutes. L’individu observé sera nommé Z pour plus de facilités à l’écriture.

L’observation a débuté à 15H10 et les comportements ci-après sont présentés par ordre chronologique.

15H10 : Z (de sexe non observé) a le dos posé contre un grand rocher, face au soleil. Il s’est levé et s’est déplacé sur ses 4 membres quelques mètres plus loin dans l’enclos.

15H11 : Il remue la terre avec ses mains (main droite ou gauche non précisé) et ramène ce qu’il ramasse à sa bouche.

15H13′ 38’’ : Fin du comportement précédent et commence à se déplacer.

15H14 34’’ : Z s’assied sur le même rocher qu’un gros mâle, à environ 1 mètre derrière celui-ci, de façon oblique.

15H15 19’’ : Z se lève et se rapproche d’un groupe d’autres babouins de Guinée non loin de lui, un rocher plus haut. Il s’assied, collé contre ce rocher (voir photo 1).

A partir de 15H15, absence de notation de temps définis, les écritures en mauve indiquent le comportement chronologique de Z, durant 5 minutes complètes:

Il dirige ses yeux autour de lui, dans les alentours : ses yeux vont un peu partout.

Il ouvre la bouche à plusieurs reprises (mouvement de mastication).

Un de ses congénères est venu s’asseoir à côté de lui. Aucune réaction apparente de leur part.

Il pose ses yeux sur le gros mâle perché sur le rocher au-dessus de lui.

Il ouvre sa bouche et montre ses dents (comme un cheval qui rit).

Il dirige ses yeux vers le mâle à côté de lui.

Z a balancé sa tête en arrière en gardant sa bouche ouverte.

→ Durant ces 5 minutes, Z n’a pas bougé, flanc gauche appuyé sur le rocher.

Les 10 minutes étant écoulées, j’ai détaché mon regard de Z et ai commencé à observer d’autres babouins de l’enclos. De temps en temps (pas de précision en minutes), je le cherchais et m’étonnais de sa position toujours accolée au rocher, sans bouger.

15H47 : Z est toujours au même endroit, à la différence qu’il fait désormais face au rocher. Précédemment, il y était accolé de son côté gauche. Un autre babouin de Guinée est venu se mettre derrière lui (pas de précision en minutes) et a posé ses mains sur les hanches de Z (voir photo 2).

Ensuite, mon regard s’est perdu sur les autres babouins de l’enclos.

Temps inconnu : Z fait désormais face à son congénère et se prennent dans les bras (câlin) (voir photo 3).

16H : Il est toujours au même endroit, mais est désormais seul et recroquevillé, le visage tourné vers le rocher.

Photo 1:

Photo 2 :

Photo 3 :